conception web Québec
Contactez-nous
418.800.7491

Lexique Internet, des termes techniques

Répertoire de certains termes et acronymes utilisés dans ce site accompagnés de leurs définitions.
Source: Dico du net

Backlink et backlinking

Définition : Un backlink est un lien entrant, venant d'un site extérieur ou d'un même site. Le backlinking est un échange de liens entre deux sites.

Description : Le nombre de backlinks d'une page peut être grossièrement déterminé à l'aide de la commande link: de Google. Le nombre de backlinks est un des critères utilisés par Google. On écrit parfois BL comme abréviation de backlink.

Charte graphique

Définition : Ensemble de documents qui pose les règles de mise en page et définit l'aspect graphique des documents (internes et externes) d'une entreprise.

Description : La charte graphique s'applique à définir :

  • Le logo (couleurs, position dans la page, supports, déclinaisons et interdits)
  • Les polices de caractères utilisées
  • Les jeux de couleurs déclinables sur les différents supports de communication
  • L'utilisation des éléments graphiques (filigranes, détail du logo agrandi, courbes et traits spécifique à l'entreprise)
  • Les principes du choix des images et des illustrations.

CSS - Cascading Style Sheets

Définition : Feuilles de style en cascade

Description : Norme avancée du HTML 4.0, qui permet une meilleure gestion de la mise en forme des documents HTML en définissant des classes de formats.


HTML - HyperText Markup Language

Définition : Langage de balisage servant à la publication de pages web sur Internet.

Description : Les bases du HTML ont été développées pendant la période 1989-1992 dans le but de pouvoir écrire des documents hypertextes liant les ressources diverses d'Internet. Le premier document portant l'extension "html" à être publié à l'attention du public l'a été en août 1991 par Tim Berners-Lee, lorsque ce dernier a annoncé la naissance du World Wide Web.

De cette toute première mouture assez informelle à la norme HTML 4.01 du W3C, le langage a connu de nombreuses évolutions et différentes versions. Il n'y aura plus de nouvelle version du HTML à l'avenir, ce langage étant amené à être remplacé par le XHTML dont un des concepts majeurs est la séparation du contenu et du style (la mise en page).


HTML5 - HyperText Markup Language 5

Définition : Langage de balisage servant à la publication de pages web sur Internet.

Description : Prochaine révision majeure d'HTML (format de données conçu pour représenter les pages web). Cette version est en développement en 2012.

HTML5 reprend la majorité des éléments de HTML4. Cependant HTML5 définit aussi de nouveaux éléments qui faciliteront le développement d'applications web modernes.


HTTP - HyperText Transfer Protocol

Définition : Protocole de transfert hypertexte.

Description : Protocole informatique utilisé pour transférer des documents hypertextes entre un serveur web et un navigateur Internet.


Langage de balisage - Markup language

Définition : Langage servant à définir et à structurer les informations contenues dans un document.

Description : Les langages de balisage sont aussi appelés langages de description car ils ont pour but de décrire la structure des documents décrits.

On parle par exemple de langage de description de page lorsqu'il s'agit de décrire la structure d'une page d'un site Internet (titre, paragraphes, sauts de ligne, passages en gras ou en italique, etc.). Le langage de description de page le plus connu est sans doute le HTML, qui est amené à être remplacé par le XHTML.


Référencement

Définition : Le référencement d'un site web est une notion parfois galvaudée et souvent mal connue. Il existe certainement autant de définitions de ce terme qu'il existe de référenceurs sur la planète Web. Mais on peut estimer que deux définitions reviennent le plus souvent :

  • Définition 1 : Le référencement caractérise la phase d'inscription d'un site web dans les bases de données des outils de recherche (annuaires et moteurs). Cette phase va donc de la soumission d'un site jusqu'à sa présence effective dans les bases, les index, des outils. Cette définition ne prend pas en compte l'aspect "positionnement".
  • Définition 2 : Le référencement désigne toute la phase de mise en relation entre un site web et un outil de recherche : audit, recherche des mots clés, soumission, vérification, inscription, positionnement, suivi.

Cette définition est donc plus large que la précédente. Les deux définitions sont employées de façon courante, aussi faut-il bien savoir de quoi l'on parle lorsqu'on emploie le terme de "référencement".


Tim Berners-Lee

Définition : Inventeur du World Wide Web et dirigeant du W3C.

Biographie : Né a Londres le 8 juin 1955, il fait des études supérieures au Queen's College à Oxford de 1973 à 1976.

En 1980, dans le cadre d'une mission de conseil pour le compte du CERN (Organisation européenne pour la recherche nucléaire) à Genève, il propose un projet de gestion de l'information qui contient les débuts de l'hypertexte.

C'est en 1989 qu'il propose le projet d'hypertexte, de nouveau au CERN. Il conçoit en 1990 le premier serveur HTTP et le premier navigateur web qu'il nomme "World Wide Web" après avoir hésité avec "Information Mesh" et "Information Mine".

En 1994, il fonde le W3C et en prend la direction.


WAI - Web Accessibility Initiative

Initiative pour l'Accessibilité du Web

Définition : Désigne un des quatre domaines du W3C et l'organisation affiliée au consortium ayant pour mission la promotion de l'accessibilité en matière de sites Internet.

Description : La création de la WAI remonte à 1996 et elle regroupe aujourd'hui plus de 500 membres (sociétés, organisations industrielles, organismes pour personnes handicapées, organismes de recherche et gouvernementaux).

Sa principale vocation est de proposer des solutions pour rendre Internet accessible aux personnes handicapées.

L'accessibilité du Web ayant des implications dans des domaines aussi différents que variés, l'organisation WAI travaille à cinq niveaux :

  • garantir que les technologies web soient compatibles avec l'accessibilité ;
  • développer des recommandations pour l'accessibilité ;
  • améliorer les outils permettant d'évaluer et de réparer l'accessibilité du Web ;
  • créer des documents d'information pour le monde de l'éducation et les travailleurs sociaux ;
  • coordonner la recherche et développement.

Webmestre - Webmaster

Définition : Responsable technique et parfois éditorial d'un site web dont la principale responsabilité est la maintenance d'un site Web. Personne qui peut également être chargée de la mise à jour ou même de la création des documents Web diffusés par l'organisation à laquelle elle est rattachée.


W3C - World Wide Web Consortium

Définition : Consortium international dont le but est de promouvoir l'évolutivité du Web et de garantir son interopérabilité.

Description : Le W3C a été fondé en octobre 1994 par Tim Berners-Lee (l'inventeur du World Wide Web) et regroupe aujourd'hui plus de 450 membres (sociétés, organisations issues de l'industrie, organismes de recherche et gouvernementaux). Ces membres doivent adhérer à la mission et respecter la neutralité du consortium.

Les activités du W3C sont organisées en quatre domaines :

  • Architecture : concerne le développement des technologies requises par le Web ;
  • Interaction : concerne l'amélioration de l'interaction entre le Web et ses utilisateurs ;
  • Technologie et Société : concerne le développement des infrastructures du Web en vue de répondre aux problématiques sociales, légales et en matière de politique publique ;
  • Initiative pour l'Accessibilité du Web : concerne le développement de solutions pour rendre le Web accessible, principalement aux personnes handicapées.

Le rôle du W3C est :

  • de proposer une vision aussi précise que possible du futur du Web afin de permettre le développement de solutions techniques aux enjeux qu'il soulève ;
  • de concevoir des technologies allant dans le sens de la réalisation de cette vision et tenant compte aussi bien des technologies déjà existantes que de celles à venir ;
  • de participer à l'effort de standardisation des technologies du Web en créant des spécifications (appelées "recommandations") librement disponibles à tous.

Près de dix ans après la création du W3C, plus de 80 recommandations sont disponibles. A ces documents viennent se rajouter de nombreuses directives et documents pédagogiques.

Si cette mission de standardisation des technologies du Web est assez largement connue, elle ne doit pas faire oublier d'autres problématiques auxquelles le W3C tente de répondre : protection de la vie privée, accessibilité pour les handicapés, innovation en matière de gestion des brevets ou encore implications sociales du "Web sémantique".


Web sémantique

Définition : La sémantique du web est l'utilisation de chaque balise à bon escient. Le principe du balisage HTML est que chaque balise ait un sens. Donner à un document les balises adéquates c'est structurer correctement ce document et permettre aux programmes (navigateurs, moteurs, plages braille) d'interpréter ce document de façon propre.

C'est le principe de la sémantique : la balise <p> sert à structurer des paragraphes, la balise <div> pour les grandes zones du document, les balises <h1>...<h6> pour les niveaux de titres, la balise <ul> pour les listes et les menus, etc.


XHTML - eXtensible HyperText Markup Language

Définition : Langage de balisage hypertexte extensible.

Description : Langage normalisé par le W3C servant à la publication de pages web sur Internet. Le XHTML offre les mêmes possibilités que le HTML tout en étant conforme à la norme XML. Les documents HTML devraient peu à peu être remplacés par leur équivalent en XHTML, dont la structure se doit d'être rigoureuse pour en faciliter l'accès à d'autres machines que des ordinateurs, comme les téléphones mobiles par exemple.


XML - eXtensible Markup Language

Définition : Acronyme pour "eXtensible Markup Language" - langage de balisage extensible.

Description : Standard défini par le W3C, qui permet de créer des langages de structuration de données spécialisés et personnalisés. Le XML est ainsi ce qu'on appelle un "méta langage", mais aussi un format de fichiers.

Les langages basés sur XML permettent de manipuler, traiter et communiquer toutes sortes de données et de textes. Comme exemples de tels langages, on peut citer XHTML.